Le monde de mathusa Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Les arbres protecteurs et les arbres vénérés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde de mathusa Index du Forum -> Les DOSSIERS de MaThuSa -> L' AsTroLoGie - (cliquez ci dessous pour les différents zodiaques) -> **** AsTroLoGie CELTE ou GAULOISE ****
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TaLou


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 8 035
Localisation: Entre Rêve et Réalité

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 13:43 (2014)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés Répondre en citant

Le symbolisme des arbres 
 

 
 

 
 
Le symbolisme des arbres concerne les arbres dans leur capacité à désigner, à signifier, voire à exercer une influence en tant que symbole.  
 
L'arbre en général est symbole (de l'homme, du cosmos, de la vie...), et chaque arbre en particulier est un symbole (le chêne symbolise la majesté, l'aulne l'humilité).  
 
Sous peine de délire ou d'arbitraire, la symbolique de l'arbre reste dans le cadre du végétal et des caractéristiques de l'arbre : le tronc (éventuellement les branches), les racines, le bois, les feuilles.  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
Le Sorbier  
 
du 1er AU 10 AVRIL et du 4 AU 13 OCTOBRE 
 
 
 
vous êtes né sous le signe de la fertilité 
 

 
 
 
 
Luis – Sorbus / Sorbier Aussi nommé « arbre des sorcières » à cause du pentagramme qu’on trouve à la base de ses baies. Il est associé au voyage astral, aux visions et à la guérison. Les baies et les feuilles sont séchées et brûlées comme encens pour invoquer les esprits et les éléments.
C’est l’arbre de la vie, de la rapidité. 

Citation:
SON MESSAGE " POURQUOI PAS ?"


 
 
 Arbre pionnier, le sorbier est bien partout, à l'ombre comme au soleil. Ses feuilles comme des mains d'enfants offrent des grappes de baies couleur vermillon.

 
 
 
 
 
 
Symbole de l’épanouissement. 
 
Dur et résistant, très souple à la fois cependant, le bois du sorbier se prête à toutes les formes. Il brille avec éclat et les Celtes l’utilisaient pour en faire des objets d’art. La croyance populaire veut qu’il protège la race bovine. Couper une branche avant la levée du soleil et toucher l’animal avec est signe de protection et de fertilité. Pour les Celtes, il favorise le bien-être et la croissance.
Si vous êtes né(e) sous le signe de cet arbre protecteur, générosité et altruisme sont vos points forts. Votre principal désir est d’améliorer sans cesse les choses, d’embellir la vie même là où les conditions sont les plus difficiles. Votre facilité de communication vous permet de vous adapter à n’importe quel milieu et l’attention que vous témoignez aux autres fait de vous une personne attachante et précieuse.

Cependant, vous n’êtes pas fusionnel(le), mais très indépendant(e), car vous avez besoin de vos propres repères pour suivre votre évolution. Chez les Celtes, vous représentez les forces de dépassement et de progrès.


 
 
 
 
 
 
Le Sorbier est aussi placé sous le signe de la délicatesse.

Vous avez un aspect plein de charme, enjoué et raffiné. Vous jouissez de chaque instant de votre vie. Vous êtes passionné(e) et aimez vivre des amours romanesques. Vous éprouvez des engouements fréquents et votre enthousiasme fait que vous ralliez facilement votre entourage à votre cause.

Vous nagez comme un poisson dans l’eau dans les situations compliquées et complexes, ce qui fait que vous excellez dans la diplomatie ou dans les professions où l’on a besoin d’une médiation. Plein(e) de charme, enjoué(e), talentueus(e).

Votre naturel passionné se retrouve dans votre vie amoureuse, vous aurez besoin d’un partenaire qui soit à la hauteur de vos sentiments car vous ne pardonnerez pas un écart de conduite.


 
 
 
 
 
 
Personnalité 
 
 Au coeur du sorbier se niche l'optimisme. Pour le mettre en colère, il suffit d'adopter une mine grave sans raison valable et de compliquer une situation simple. En fait, ce qui tourmente la plupart des gens ne l'effleure même pas: il capte l'harmonie avant l'anxiété. Bien ancré dans le présent, il saisit au vol tout ce qui peut le rendre heureux. S'il traverse des moments pénibles, il s'organise pour les oublier très vite et refuse d'être atteint par la maladresse des autres. Comme son plaisir passe avant tout, il transforme même les corvées en fêtes pour en explorer les éléments surprenants. Éternellement jeune, il évite les attitudes blasées et suit spontanément le courant de la vie. 
A-t-il le sens des responsabilités? Il se moque de ce genre de considérations car il ignore la culpabilité. S'il a envie d'expérimenter un nouveau rôle, il se lancera dans l'aventure sans arrière-pensée.



 
 
  
 
Profession 
 
 Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le sorbier est très sérieux lorsqu'il s'agit de sa vocation, mais jamais au point de se sentir investi d'une mission. Il veut s'amuser en travaillant, tout en trouvant son centre d'intérêt. Ce n'est pas toujours facile à concilier car derrière le clown se cache un vrai pro­ fessionnel. Son excellente opinion de lui-même l'ins­pire pour estimer ses services à leur juste valeur. Il passe assez aisément d'une activité à l'autre, ne se laisse pas impressionner par les entretiens d'embauche et grimpe les échelons avec agilité.Quel que soit le montant de ses revenus, le sorbier s'arrange toujours pour se sentir riche. Il est rare qu'il se refuse un plaisir, et si tel est le cas, il s'engage à se l'accorder plus tard. Comme il adore recevoir des cadeaux, il exprime sa joie d'une façon tellement gracieuse qu'on a toujours envie de lui en offrir! Lui-même est généreux, mais pas avec tout le monde: s'il n'a rien envie de donner, il ne s'y sent pas obligé.



 
 
 
 
 
 

 
Citation:
 Plein de charme, enjoué, talentueux sans être égoïste aime attirer l'attention, adore la vie, le mouvement,l'agitation et même les complications, est a la fois dépendant et indépendant, fait preuve de bon goût, est artistique, passionne, émotif, est de bonne compagnie, mais ne pardonne pas.
Ne vous fiez pas à son air fragile, le sorbier est très résistant. C'est un infatigable et il peut faire face à n'importe quelle situation, avec succès. Aimable, charmant et gentil,le sorbier se déplace avec grâce. Les gestes sont harmonieux et il est agréable de le regarder vivre. Il laisse toujours traîner un sourire sur son visage, et ce dans les circonstances les plus difficiles. Ce n'est pas de l'indifférence, c'est du self-contrôle et aussi, peut-être de la pudeur, car pudeur et fierté il en a à revendre le sorbier. Il sait se mettre en valeur, il s'habille bien, il a du goût pour la parure et du goût tout court. C'est un raffiné.
Le sorbier s'adapte facilement à toutes les situations. Il aime tellement faire plaisir que c'est souvent aux dépens de sa tranquillité. Il n'est pas égoïste. Par contre, il est égocentrique et souvent narcissique. Il a tendance a s'approuver, à s'admirer, à se congratuler et pourtant, contradictoirement, il traîne un complexe de culpabilité et se croit responsable de tout. Responsable, mais aussi indispensable. A la fois indépendant et dépendant, il veut vivre sa vie, mais il a la hantise de faire de la peine. Avec lui les rapports sont toujours difficiles et compliqués. Il manque de simplicité et se laisse submerger par des scrupules imbéciles qui finissent toujours par provoquer des situations embrouillées dans lesquelles il se débat avec une certaine délectation.
Sensible et fantaisiste, le sorbier a du goût pour les arts, ce qui ne l'empêche pas de posséder un solide bon sens qu'on met longtemps à découvrir derrière son apparente instabilité. Loyal et honnête, on peut compter sur lui. Il est même parfois naïf, le sorbier, et on peut facilement le "posséder". Bien qu'il sache mentir, il a la candeur de croire qu'on lui dit toujours la vérité.
L'amour est la grande affaire de sa vie. Il y est imprévu. Il donne beaucoup, mais il demande beaucoup en échange. Il remet sans cesse ses sentiments et ceux de son partenaire en question ; il doute. Il a besoin d'absolu ; le quotidien l'ennuie. Il ne faut pas le décevoir ; il ne pardonne pas : c'est la rupture. Mais il se complait dans cette éternelle incertitude amoureuse faite de caprices et d'infidélité, d'actes grandioses, de don de soi. Il a pourtant un coté "popote" qui rassure. On l'épouse volontiers. Sa vie sentimentale sera agitée car il n'hésite jamais à la recommencer, et ce, jusqu'à un age avancé. La sexualité aura toujours une grande importance a ses yeux ; il n'y renoncera jamais.
Très intelligent, il lui arrive de faire des étincelles. Mais bien qu'ambitieux, il atteint rarement les hauts sommets car il se laisse envahir par le quotidien qui l'empêche de voler haut.
Comme le noisetier, le sorbier est un peu magicien ; c'est un voyant. Mais comme ses dons de voyance lui font peur, ils ne resteront le plus souvent qu'un talent de société, et pourtant…





 
 
 
 
 
 
 
Citation:
 
 
L'arbre de la décade 
 
 
 
 
 

Si vous êtes né selon la décade 
 
8 octobre - 17 octobre :  
 

 
 
La couronne hyperboréenne (Corona Borealis) - noisetier  
 


La Légende 
 

 
 
Le Héros terrestre-Peuplier doit subir sa dernière épreuve pénétrer dans le monde des Morts. Aidé par les dieux du Ciel, il en découvre l'entrée au-delà du cap Celtique. Au plus profond de l'océan, s'ouvre une galerie. L'obscurité est totale. La princesse du monde souterrain l'accueille et se prend d'amitié pour lui. Elle lui fait cadeau de la couronne hyperboréenne; celle-ci permet à celui qui entre dans le monde des trépassés de revenir dans le monde de la lumière solaire, l'éclat de ses pierreries éclairant le labyrinthe de la sortie. Ainsi, ayant placé la couronne sur sa tête, le Héros terrestre-Peuplier put-il accéder à l'immortalité, son dernier travail achevé.La constellation appelée aujourd'hui Couronne boréale correspond à la Couronne hyperboréenne, proche du Héros terrestre (constellation d'Hercule) dans le même secteur nord du ciel. Elle fut placée au ciel par Dis Pater, le père des dieux et des hommes, pour indiquer que l'homme peut emprunter le chemin vers la divinisation et qu'un héros a pu l'atteindre. Elle constitue une promesse d'immortalité. Les natifs de ce signe astrologique celte ont tous à leur disposition des pouvoirs paranormaux : dons de divination, prémonition, voyage dans des univers au-delà du monde visible.La tradition astrologique celte attribue le Noisetier à cette constellation, pour rappeler que le fruit, dur en apparence, est délicieux à l'intérieur et issu de la couronne délicate. Pour certaines pratiques magiques imprégnées de tradition celtique, on utilise encore aujourd'hui des baguettes taillées dans le bois de noisetier.



 
 
 
 
Caractère 
 

 
 
Un étrange mélange de présence et d'absence frappe d'abord l'interlocuteur. Très éthérée et pourtant bien incarnée, quelquefois même bien en chair, la Couronne hyperboréenne-Noisetier semble irréelle. Une luminosité de la peau, des traits angéliques séduisent et charment dès la première rencontre. Souvent très angoissée jusqu'à ce qu'elle ait reconnu, accepté et développé ses pouvoirs parapsychiques ou métapsychiques, la Couronne hyperboréenne-Noisetier semble peu facile à vivre; de ses liens avec l'au-delà, elle garde des informations à demi-conscientes qui la préoccupent et peuvent même l'obséder. Faire la différence entre l'univers des vivants et celui des morts, entre ce que l'on appelle « la réalité » et le monde des rêves, des contes, des légendes et des symboles, voilà ce qui est le plus difficile pour cet être aux incommensurables richesses. Dès qu'il est question de justice (pas de celle des hommes, mais de la Justice divine), vous voyez la Couronne hyperboréenne venir sur l'avant-scène et parler pour couvrir les rumeurs et les mensonges.Elle est la porte ouverte sur le Ciel et la spiritualité et elle souffre de toute exaction. Et pourtant, elle en commet elle-même; elle cause aussi du préjudice à son entourage : c'est ce qui la désole le plus. Elle « sait » et pourtant son animalité n'est pas transcendée, les mauvaises intentions et les actions maléfiques lui sont toujours possibles. Voilà pourquoi, de mystique, son caractère glisse souvent vers des magies plus ou moins blanches. Il est difficile, à proprement parler, de décrire le caractère des natifs de ce signe : en effet, est-ce qu'un être qui reçoit sans cesse des informations de divers plans (par exemple en communiquant avec les morts) peut développer un caractère bien circonscrit? C'est plutôt un « médium » qui s'ignore souvent. Les troubles de personnalité de la Couronne hyperboréenne-Noisetier tendent à s'estomper à mesure que sa connaissance ésotérique et religieuse s'accroît.



 
 
 
 
Relations et amitiés :  
 
Ouverte à la communication et à tous, elle l'est plus qu’assez. Au point qu'elle apparaît difficilement définissable sans son entourage. Elle se transforme selon les situations où elle se trouve placée. Entourée d'amis chers et positifs, elle rayonne de mille feux: elle est une étoile qui guide les autres pleins d'admiration. Environnée d'ennemis, de gens mal intentionnés et qui ne l'aiment pas, elle capte leurs vibrations, leurs émotions négatives et devient un vrai poison, des plus délétères. Son ironie se fait mordante et son humour noir. Heureusement, elle apprend assez vite à faire le tri. Des ennemis, elle en aura, mais plutôt peu et elle ne les fréquentera pas. Afin d'aider les Couronne hyperboréenne-Noisetier qui se cherchent et cherchent un ami compréhensif, je vais présenter les trois signes astrologiques celtes les plus propices à faire d'excellents compagnons.Le Poisson austral-Érable est un ami choisi, pour elle. Son aptitude à vivre dans les profondeurs insondables de l'océan lui a permis de savoir que le monde n'est pas aussi simple que l'hypnose de la vie quotidienne veut bien nous le faire croire. Ainsi se développe leur amitié : ils partagent leur prescience des mystères de la vie et de la mort. Cela tisse un lien très puissant sur le plan affectif et les réconforte tous les deux.
Le Cocher-Gui, grand intuitif, perçoit les forces occultes qui relient tous les êtres, mais il se montre plus vigoureux que la Couronne hyperboréenne-Noisetier. Sa gaîté et son esprit de décision aident considérablement les natifs de ce signe à se débarrasser de leurs obsessions et de leurs hantises de la mort. Ils se comprennent sans parole, mais le Cocher-Gui aime parler et il introduit une note d'humour dans leurs relations.
Enfin, le Héros solaire-Épicéa joue un rôle rassurant auprès de la Couronne hyperboréenne-Noisetier souvent inquiète. Il dissipe les nuages de ses cauchemars. Il met du soleil dans sa vie. Une vraie paire d'amis, inséparables.
Le Serpent-Bouleau provoque souvent les plus grandes paniques que connaît la Couronne hyperboréenne-Noisetier. Mais, fidèle à sa méthode de protection de soi, elle l'évitera et tout ira bien. Si ces deux ennemis doivent coexister, ils évolueront beaucoup ensemble, à travers des crises profondes où chacun à son tour fera naufrage.
Quant à la Baleine-Châtaigner, qui vient toujours agiter de sa queue les eaux troubles de l'inconscient de la Couronne hyperboréenneNoisetier, elle l'agace : il lui faudra déployer des trésors de patience pour la supporter. Le Noisetier supporte mal d'être comparé au Châtaigner, avec qui il cohabite pourtant dans la nature.



 
 
 
 
Destin : 
 
La branche de Noisetier, grosse comme un doigt, est si flexible qu'elle peut être courbée jusqu'à former un cercle parfait. Le destin du natif de ce signe est de se discipliner pour atteindre une force psychique intense afin d'unir complètement toutes les parties de son être dans la roue de la vie. Le point de jonction des deux extrémités de la branche représente la sortie de ce corps lors de la mort et l'entrée dans un autre corps lors de la réincarnation de l'âme. Plus que tous les autres signes astrologiques celtes, les Couronne hyperboréenne-Noisetier peuvent s'affranchir de la nécessité de transmigrer et atteindre l'illumination, la grande libération. Il est fortement conseillé aux natifs de ce signe très mystique de s'appliquer à l'étude de l'astrologie des constellations et aux symboles végétaux, ou à toute autre forme de yoga permettant l'accès au monde divin - y compris les états mystiques tels que contemplation, prière - car là est la porte, là est le remède universel pour faire cesser l'existence incarnée, source de souffrances... et de plaisirs aussi ! Le Paradis celtique, au-delà du Vent du Nord (« hyperboréen »), porte le nom de Château d'Argent; on le retrouve chez les Grecs avec le Jardin des Hespérides. Il s'agit de l'Ile des Bienheureux, l'authentique Couronne hyperboréenne.





 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 13:43 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mathusa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 18 529
Localisation: Marseille France

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 16:25 (2014)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés Répondre en citant

Merci pour ce bel arbre qui colle pas mal à Julien. Wink

Revenir en haut
TaLou


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 8 035
Localisation: Entre Rêve et Réalité

MessagePosté le: Mer 13 Avr - 16:46 (2016)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés Répondre en citant

si vous êtes né(e): 
du 1er au 10 avril ou du 4 au 13 octobre. 
 
le cormier dit aussi sorbier (Sorbus domestica) 
 
 
 
À ne pas confondre avec le sorbier des oiseleurs 
Arbre en voie de disparition…  
Il fut très utilisé en ébénisterie et pour beaucoup de pièces mécaniques, ce qui explique aussi en partie sa disparition. 
Le cormier, ce bel arbre, devenu trop rare, est tombé dans l'oubli. 
 
 
 
 
 


 
 
 


 
 


Revenir en haut
mathusa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 18 529
Localisation: Marseille France

MessagePosté le: Mer 13 Avr - 18:58 (2016)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés Répondre en citant

tiens donc, le Corbier serait l'arbre de Julien, né le 13 octobre Okay

Revenir en haut
mathusa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 18 529
Localisation: Marseille France

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 09:32 (2017)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés Répondre en citant

Quand l'homme assimilera la patience de l'arbre, il en obtiendra toute la sagesse.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:43 (2018)    Sujet du message: Les arbres protecteurs et les arbres vénérés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde de mathusa Index du Forum -> Les DOSSIERS de MaThuSa -> L' AsTroLoGie - (cliquez ci dessous pour les différents zodiaques) -> **** AsTroLoGie CELTE ou GAULOISE **** Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
 Design by SkaidonDesigns | Distributed by Olate | V.F. by Mojy
 



**