Le monde de mathusa Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
12ème jour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde de mathusa Index du Forum -> la Cave aux archives -> EN Vrac -> Au GRENIER -> NoËL 2017 -> *****
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TaLou


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 7 960
Localisation: Entre Rêve et Réalité

MessagePosté le: Mar 12 Déc - 19:33 (2017)    Sujet du message: 12ème jour Répondre en citant



JOur 12  

 
Mon calendrier de NoëL ne serait pas complet si je n'y mettais pas cette lettre de 2015, et papa Noël ne serait pas content   

 
 

 
  
 
  
Lettre au Père Noël 
  

 
  
Cher Père Noël, bonjour, je reviens vers toi après de longues années d'errance et d'oubli, qui m'ont fait perdre ta trace, ton image, ta présence. Lorsque j'étais enfant, je te suivais fidèlement, attendant ta venue avec impatience, tout en étant très sage afin de ne pas te froisser. J'écoutais mes parents avec attention et guettait la moindre allusion à ta venue prochaine. Bien entendu, comme il était convenu entre nous, j'allais me coucher avant que tu n'arrives, afin de te laisser place nette pour que tu puisses déposer mes cadeaux et, lorsque mon père me réveillait quelques minutes après minuit, j'arrivais émerveillé, les yeux gonflés de sommeil, mais avec un grand sourire aux lèvres, et une joie intense dans le cœur. Tu étais passé, tu avais tenu parole et cela me comblait, même si je regrettais de ne pas avoir pu t'embrasser.. Alors je m'empressais de défaire les paquets que tu avais eu la gentillesse de laisser au pied du sapin et je te remerciais, tout en te souhaitant bon voyage et en te donnant rendez-vous à l'année suivante.


Le monde de l'enfance est merveilleux. Il laisse la porte ouverte à tous les rêves, tous les désirs que l'imagination permet d'atteindre, sans que rien ne vienne s'y opposer, sans que rien ne vienne le noircir. C'est le monde des fées, des elfes, celui des anges, des archanges, celui qui fait de l'enfant le Roi de la Terre et du petit Jésus le Maître du monde. Celui encore où les animaux sont dotés de paroles et de sentiments. Celui où les poupées organisent une dînette où le petit train est plus vrai que nature et la voiture à pédales la Ferrari dont rêve toujours mon papa. Le monde de l'enfance c'est ça, amplifié par l'amour de la vie et une foi sans bornes envers les hommes. Et un beau jour, je devrais dire un jour affreux, patatras, alors que dans la cour de l'école nous jouions entre enfants du même âge, nous racontant notre réveillon de Noël et la remise des cadeaux, quelques grands de notre école sont venus, se moquant de nous, avec de grands rires qui nous faisaient mal, nous révéler que tu n'existais pas. Ils ont été tellement convaincants que nous les avons crus, et pour ma part, je me suis trouvé très mal à l'aise, car je venais de briser la chaîne de mes rêves. Par la suite et devant mes interrogations incessantes, mes parents ont du se résoudre, à contre cœur je le sais, à me confirmer ce que j'avais appris.

Dès lors, mon regard sur le monde a changé, non parce que j'avais changé, mais parce qu'on m'avait fait changer. Ce fut un grand malheur pour moi. Je venais de connaître l'envers du décor, celui qui transforme la lumière en ténèbres et le paradis en enfer. Celui que dirige Satan et toute sa clique. Celui du malheur, de la souffrance, de la peine, celui qui te met le cœur en miettes et le cerveau en bouillie. Celui enfin qui fait de la mort le fin fond de l'abîme, dans lequel nous coulerons inexorablement, un jour prochain, sans espoir de retour. Ce fameux jour où j'ai perdu ma confiance en l'homme et mon espoir en la vie. Pendant les quelques années qui suivirent, je me suis rapproché de la religion, celle que mes parents m'avaient légué et qui était censée me rendre Foi en tout, à commencer par moi. Plus le temps passait moins je trouvais d'accroches plausibles aux dires et écrits de ces marchands de rêves, qui devinrent soudainement marchands de cauchemars. Quand tu apprends la bible, tu te rends vite compte qu'elle n'a pas été écrite pour les enfants et encore moins par des scribes au cœur d'enfant, alors que « l'enfant Roi » en est le maître mot. Tant de crimes, de délits, d'horreurs y sont décrits, qu'il te vient soudain l'envie de fuir le plus loin possible. Ce que je fis, en coupant tous les ponts qui me reliait à cette religion d'hommes, qui n'en savent pas plus sur Dieu que je ne le sais moi-même. Je m'empresse d'ajouter que toutes les religions sont à mettre dans le même sac. Cela m'évita de tomber de Charybde en Scylla en comprenant que nul autre que moi-même ne pouvait me sortir de ce guêpier tramé, travaillé et dicté par des hommes, pour servir leurs propres intérêts.

Curieusement, ma vie s'éclaira, et j'entrepris de la rendre acceptable par un travail profond sur ma propre personne. Dès lors que je trouvais accord en moi, le monde s'accordait à mes pensées. Personne pour me contredire, pour me faire accomplir ce que je refusais. Ma liberté de penser trouvait son grain à moudre. Pour ce faire, je pris exemple sur le Jésus chrétien et non plus sur le religieux. C'est par lui que j'ai atteint ma paix et c'est encore par lui que mes paroles traduisent ma seule pensée. Je ne peux que l'en remercier.

Je pensais à cela en effectuant ma marche quotidienne, quand, sans savoir pourquoi ni comment, cher Père Noël, en une seule minute, tu es venu à moi sur le traîneau d'un songe. A vrai dire rien ne me poussait à penser à toi, hormis les préparatifs du prochain réveillon, qui tient en émoi, mes enfants et petits enfants. Je sais que chacun t'a adressé sa liste, au gré de ses désirs, en fonction de ses choix. Tu seras chargé comme chaque année et quand tu retourneras chez toi, tu rentreras épuisé, harassé, perclus de douleurs et de fatigue. Je remercie Mère Noël qui saura te rendre les force que tu auras perdu durant ton travail. J'ai un vœu, c'est vrai, un cadeau particulier que je désire m'offrir et qui ne te demandera pas d'effort supplémentaire. Je ne tiens pas à te charger davantage, mais j'ai la conviction que ma demande trouvera auprès de toi le résultat que j'en attends.

Voilà, c'est tout simple, laisse à mon œil le foutoir qu'il découvre, et donne à mon regard la force de placer sa paix dans un monde nouveau, loin de toutes ces folies qui ne lui conviennent pas. Des mondes, l'univers en regorge. Tous paraissent morts car nos yeux ne sont pas adaptés à eux, alors que mon regard me les laisse entrevoir. Personne à ce jour n'est capable d'une telle métamorphose, d'imaginer pareille transformation. Il ne reste que toi pour pouvoir l'assurer et mon esprit pour le mettre en pratique. Je suis ouvert à ce chambardement, je ne doute de rien, car pour moi tout est possible. Je ne redoute pas le regard des autres, ce qu'ils pensent me passe par dessus la tête. Alors je me replonge dans ton monde, celui que j'ai quitté il a si longtemps, et dans lequel je vais enfin pouvoir te connaître et t'adresser cette bise que tu mérites et que je n'ai jamais pu te donner.



( cette lettre c'est un petit cadeau que je m'accorde puisque c'est ma fête  sourire malicieux  ) 

 
 

 

 
Le MOnde de MaThuSa vous souhaite  
Douce Nuit 

 








Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Déc - 19:33 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mathusa
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 18 477
Localisation: Marseille France

MessagePosté le: Mer 13 Déc - 17:55 (2017)    Sujet du message: 12ème jour Répondre en citant

On est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Revenir en haut
TaLou


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2011
Messages: 7 960
Localisation: Entre Rêve et Réalité

MessagePosté le: Mer 13 Déc - 18:01 (2017)    Sujet du message: 12ème jour Répondre en citant

Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:20 (2018)    Sujet du message: 12ème jour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le monde de mathusa Index du Forum -> la Cave aux archives -> EN Vrac -> Au GRENIER -> NoËL 2017 -> ***** Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
 Design by SkaidonDesigns | Distributed by Olate | V.F. by Mojy